Portail de la culture tchadienne
Appelelez-nous : +235 66 60 03 96

Dans le champ des actions Concrètes

DINGUEST Zenaba est Sociologue, Consultante de terrain et Écrivaine de nationalité tchadienne. Elle a parcouru de nombreuses provinces pour des séries de travaux qui l’ont rapproché et la rapproche encore de la population locale avec qui elle entretien une connexion fluide.

Dynamique et inspirante, Zenaba est une femme d’action qui  ne se laisse pas envahir par les pensées pessimistes. Elle choisie toujours d’affronter matériellement les problèmes sur les terrains souvent avec le sourire. Ce qui n’est pas sans conséquences car la liberté d’opinion coûte parfois chère.

Entre ses exercices professionnels et ses engagements civiques, elle a accepté de nous parler d’elle, de sa vision toujours avec la même énergie, gorgées de charge émotionnelle positive.

Son enfance

J’ai eu une enfance pas comme celle des autres. J’ai grandi avec ma grand-mère maternelle et j’ai jamais vu mon papa, le Colonel Tidjani Idriss DINGUEST. Il m’a été arraché sur le champ d’honneur lors d’une bataille, défendant sa patrie. Ma grand-mère était tout pour moi.

Son premier téléphone

J’ai eu mon premier téléphone en 2009, quand j’étais en classe de première au lycée. J’ai découvert les réseaux sociaux, notamment Facebook en 2012, alors que je venais d’obtenir ma Licence. Au départ, je n’étais pas accro. Au fil du temps, j’ai pris goût et je tendais même à en devenir une addict.

Son Roman  ” HOURRIYA : Un rêve brisé “

C’est un Roman de 112 pages traitant des maux de société. Mon livre parle de l’amour. Il s’agit d’une histoire d’amour entre deux jeunes Salim et HOURRIYA qui s’aimaient éperdument, mais dont la cupidité des parents de la jeune fille a brisé le projet de mariage, simplement parce que Salim est pauvre. Ceci fut un exutoire m’ayant permis de soulever d’autres maux tels que la recrudescence du phénomène des enfants vivant dans la rue, l’accès à l’emploi via le favoritisme, les détournements de biens de l’Etat, …

Il fut imprimé en 500 exemplaires, dont plus de la moitié a été écoulée, avec un Golden Price qui reste encore secret jusqu’à la Cérémonie de lancement officiel qui traine suite à mes multiples engagements de Consultante de terrain. (Merci aux lecteurs).

Organisation au sein de la famille

Je vis avec ma tante paternelle avec d’autres cousines mais chacune est dans son coin pour ses préoccupations. Moi personnellement, je passe très peu de temps à la maison. Soit je suis sur le terrain, soit je suis dans les rencontres entre jeunes… Je suis plutôt à fond dans mes projets de société.

Sa vision  pour le Tchad

C’est bien de voir un Tchad nouveau où le mérite primera sur la médiocrité, où chaque jeune occupera la place qu’il mérite; aussi un Tchad beau et uni dans sa diversité, bref meilleur.

Son métier

Je suis Consultante de terrain, ma féminité n’étant pas un obstacle à mes passions (citation mienne et que j’aime à me répéter). Je suis en contact direct avec les populations paysannes afin de recueillir leurs opinions, étudier le pourquoi de ces opinions ainsi que toutes les stratégies que les paysans jugent utiles de les aider à mieux se sentir, en fonction bien sûr d’une problématique donnée. Actuellement, je suis Consultante à l’Institut Fondamental des Recherches Africaines (IFRA) et je m’occupe avec les autres des questions en rapport avec le Développement local.

J’aime cette profession qui m’ouvre l’esprit de jour en jour, et qui me permet de découvrir les diverses facettes de ce beau pays, le Tchad.

#NoLimit et la motivation pour laquelle je l’ai initié, comment elle a démarré, les difficultés, son évolution, ses objectifs.

Le hashtag #NoLimit est né d’une simple photo que nous avions faite Ray’s Kim Edm et moi, postée sous le hashtag dans le but de demander aux internautes de poster des photos d’eux avec d’autres tchadiens venus de divers horizons afin d’oser briser les barrières. Plus tard, la vision a été élargie par un aîné Djoret Biaka Tedang nous ayant invité à sortir du virtuel au réel tout en visitant “le chez lui” qui aujourd’hui est devenu le chez nous, à travers l’opération #NoLimit #Viensvisiterchezmoi. Avec le temps, un autre Hashtag #Viensvisitermonquartier a été généré afin de briser le mur psychologique de N’Djamena qui fait en sorte que cette dernière soit compartimentée en deux blocs.

Aujourd’hui, #NoLimit est devenu une Dynamique Citoyenne sans tête ni queue, gérée par tous les Libres Ambassadeurs. Nous continuons à multiplier des actions sur le terrain, malgré les difficultés ayant trait au scepticisme de certains. 

Nos objectifs sont avant tout et surtout de prôner le vivre ensemble entre les tchadiens en se fréquentant, se découvrant, s’assistant…pour enfin réfléchir ensemble d’un lendemain meilleur.

Textes & photos: Salma Khalil

Derniers articles

Total visiteurs

  • 1 324 968
  • 136 747