Portail de la culture tchadienne
Appelelez-nous : +235 66 60 03 96

Cultiver la passion du Taekwondo au Tchad

200 participants ont pris part au championnat de taekwondo à N’Djamena à travers 15  différents clubs qui pratiquent cet art martial coréen. Evidemment le taekwondo est d’origine sud-coréenne dont le sens signifie «  La voie du pied et du point » (Source Wikipedia).  Contrairement aux autres techniques de combats, ici les pratiquants se servent beaucoup de leurs pieds.

L’événement s’est déroulé au lycée publique tchadien Félix Eboué en présence du public  qui a pu suivre les différentes étapes des combats assistés par les arbitres et le jury. Le championnat regroupe des juniors et cadets soit 197 participants parmi lesquels 27 filles.

Le président de la ligue de taekwondo de N’Djamena Djekoundayom Bemba soutient que l’objet de cette organisation est avant tout  celle de  pouvoir organiser un brassage entre les pratiquants des différents clubs et de déceler les talents pour constituer une équipe régionale pour les championnats. Il faut le rappeler que  la  concitoyenne Madjissem Epiphanie a été médaillée de bronze lors du championnat d’Afrique en Egypte. Cinq valeurs sont enseignées à travers cet art martial.  Il s’agit de la courtoisie, l’intégrité, la persévérance, la maîtrise de soi et l’esprit indomptable

Les enfants auront des médailles et récompenses

Cet évènement a été sponsorisé par Les Marques Techno, Zarlinga, excellence communication et la BHT.

Pour Allafi Marie Anga 11 ans,  qui pratique le taekwondo depuis un an, cet art lui permet de se défendre  et d’avoir un esprit posé.  Son affirmation vient corroborer celle du Président de la Ligue qui dans son entretien a aussi souligné, l’animation d’un atelier de self-défense  pour que les filles puissent apprendre à se défendre et avoir confiance en elles.

 

Derniers articles

Total visiteurs

  • 1 255 290
  • 127 145