Portail de la culture tchadienne
Appelelez-nous : +235 66 60 03 96

Le CALF nous présente son troisième recueil de nouvelles intitulé PARI-GOMBO

Le réseau des CALF a présenté ce mardi 13 décembre 2016 à 16H30, pari-gombo, le troisième recueil de nouvelles francophones du Tchad, après Aux vents des aléas de la vie et Couleurs de l’existence. C’est dans la grande salle de l’Institut Français du Tchad, partenaire du projet, que les auteurs, en présence du coordonnateur et du Directeur du Calf ont présenté brièvement leurs textes sur fond de suspens.  Il s’agit de Kouago Sakalgo Zamtato, Mbaiganon Mbayo, Oumar Abdelbanat, Hervé Madjirebaye, Pauline Josiane Ntone Djengou, Thierry Djakingabeye Nemonguel, Salma Khalil Alio et Wilfreed Natoyallah.

Pari-Gombo est le résultat d’un atelier d’écritures de nouvelles tenu en juillet 2015. Cet atelier a réuni  plus d’une quarantaine de jeunes autour de quatre formateurs dans le but d’assimiler la méthodologie de la rédaction d’une nouvelle et de partager en même temps la passion de la langue de Molière. Cette belle expérience a eu également lieu à Moundou où le formateur Kouago s’est rendu en novembre afin de faire bénéficier aux écrivains en herbe de  Moundou, l’art d’écrire une nouvelle.

Cette présentation a rassemblé de nombreux invités parmi lesquels des écrivains tchadiens, des diplomates, des religieux, des humanitaires, des enseignants, des élèves, étudiants etc., tous amoureux de la littérature.

Un échange d’interventions public-auteurs,  a animé la salle durant plusieurs minutes au cours desquelles, les intervenants ont répondu progressivement aux questions, parmi lesquels, Pauline, auteure et professeur de littérature à l’Institut universitaire Emi Koussi : « Nietzche disait, les philosophes ne surgissent pas de terre comme les champignons. Ils sont les fruits de leur société de même les écrivains. Ils retranscrivent leur vécu quotidien, leur environnement immédiat tout en mêlant leur imaginaire littéraire car avant tout la nouvelle c’est de la fiction. »

Pour les auteurs, cette forte présence du public témoigne à la fois du soutient et de l’intérêt qu’il porte pour la littérature  au Tchad.

 

Laisser un commentaire

Derniers articles

Total visiteurs

  • 1 174 342
  • 110 365